Lois du pari au Mexique - comment fonctionne le système ?

Oct. 28 2014 -

Bien que la réalité dépeinte dans les films soit différente, les lois sur le pari au Mexique n'ont pas été adaptées aux réalités actuelles. Les législations sur le pari dans ce pays ont été rédigées avant les années 50, et l'avènement des opportunités en ligne a été à peine abordé, sans compter que certains hommes politiques évitent complètement ce sujet. Par défaut donc, les lois actuelles couvrent à la fois les établissements physiques et les sites en ligne.

L'industrie du casino est en plein essor dans la plupart des pays d'Amérique latine, mais cet essor connaît un ralentissement au Mexique. En 2004, l'agence gouvernementale qui contrôlait l'industrie du pari et de loterie a fait quelques petits ajustements juridiques, permettant de fournir des licences pour les opérations. Cependant, l'essentiel de cette législation est resté intact, et en raison de ces petits changements, il y a environ 400 établissements autorisés dans le pays.

Le pari sur les sports, en particulier les courses de chevaux et de chiens, est une offre populaire. Aussi, il est légal de placer des paris sur des activités telles que les jeux de dés, le billard, les combats de coqs et la corrida. De plus, les boutiques peuvent vendre des billets de loterie, que ce soit pour les tirages au sort que les billets de cartes à gratter. Bien que les machines à sous ne soient pas légales dans tout le pays, les machines de jeux vidéo et d'autres équipements de jeux de type casino ont été approuvés. Les établissements qui ont été accrédités ne peuvent proposer que des possibilités qui ont été autorisées.

A ce jour, les politiciens hésitent à accepter les casinos qui offrent des services complets comme ceux observés aux États-Unis. Malgré cet obstacle toutefois, le marché s'accroît, et les clients dépensent plus de 400 millions € par an pour soutenir leurs passe-temps favoris et réclament des mesures pour une nouvelle législation du pari au Mexique.

Étant donné qu'il y a autant de restrictions sur les paris virtuels, cette partie de l'industrie ne se développe pas aussi rapidement. Beaucoup de citoyens mexicains hésitant certainement à enfreindre la loi, les établissements disponibles en ligne seraient tentés d'investir leur temps et leur argent à cibler les étrangers qui sont en vacances dans le pays.

Les Mexicains qui souhaitent participer à une telle activité de pari, mais qui ont peur des conséquences peuvent se tourner vers les sites étrangers, au moins jusqu'à ce que leur gouvernement trouve un moyen de leur en bloquer l'accès. Désireux de faire des affaires dans cette industrie, ces établissements étrangers offrent leurs jeux en espagnol, ce qui veut dire qu'aucune traduction n'est nécessaire. De plus, il est possible de transférer de l'argent dans les deux sens, en utilisant le peso comme monnaie.